duc

duc [ dyk ] n. m.
• 1080; lat. dux, ducis « chef »
I
1Anciennt Souverain d'un duché. Le duc de Bourgogne.
2Mod. Celui qui porte le titre de noblesse le plus élevé après celui de prince (en France et dans quelques pays étrangers). Le duc d'Albe, de Guise, de Saint-Simon. Le duc et la duchesse de Castries. Duc et pair. aussi archiduc, grand-duc.
II(1877) Anciennt Luxueuse voiture à cheval, à quatre roues, deux places, un siège de cocher et un siège arrière pour un domestique. III(fin XIIIe) Mod. Rapace nocturne, variété de hibou, qui porte sur la tête deux aigrettes en forme d'oreilles de chat. Grand duc. Moyen duc. hibou. Petit duc.

duc nom masculin (latin dux, ducis, chef) Titre de noblesse le plus élevé dans quelques États. En France, titre de noblesse situé, dans la hiérarchie des titres de l'Ancien Régime, au-dessus de celui de marquis et, dans celle du premier Empire, entre le titre de prince et celui de comte. Titre porté par le souverain d'un duché. ● duc (citations) nom masculin (latin dux, ducis, chef) Louis XII, roi de France Blois 1462-Paris 1515 Il ne serait pas décent et à honneur à un roi de France de venger les querelles d'un duc d'Orléans. Commentaire Le duc d'Orléans, devenu Louis XII à la mort de Charles VIII (1498), adressa ces paroles, rassurantes pour ses anciens adversaires, à une délégation de la ville d'Orléans. ● duc (expressions) nom masculin (latin dux, ducis, chef) Duc à brevet, duc qui n'avait d'autre prérogative que celle de porter son titre et de jouir des honneurs qui y étaient attachés. Duc et pair, celui auquel son titre de duc conférait les privilèges de la pairie. ● duc nom masculin (de duc) Véhicule hippomobile de luxe, ouvert, à quatre roues et à deux places, conduit du siège intérieur, avec place pour deux domestiques à l'avant et à l'arrière. ● duc nom masculin (de duc) Hibou aux aigrettes bien marquées. (On distingue le grand duc, presque disparu de France et qui atteignait 70 cm de longueur, le moyen duc, très commun dans toute la zone tempérée, mesurant 35 cm, le petit duc, plutôt méditerranéen, qui ne dépasse pas 20 cm. ● duc (expressions) nom masculin (de duc) Petit duc, véhicule avec un seul siège de domestique à l'arrière.

duc
n. m.
d1./d Anc. Souverain de certains états (duchés). Les ducs de Bourgogne.
d2./d En France, titre de noblesse le plus élevé, après celui de prince. (V. archiduc et grand-duc.)
————————
duc
n. m. Nom courant de divers hiboux. (Le grand duc, Bubo bubo, long de 70 cm, rare, vit réfugié dans les forêts de montagne; le moyen duc, Asio otus, de 35 cm, et le petit duc, Otus scops, de 20 cm, sont plus fréquents; tous trois sont européens, mais d'autres espèces vivent en Afrique, en Asie et en Amérique.)

I.
⇒DUC1, subst. masc.
A.— HISTOIRE
1. Vx. Synon. de doge. Un doge (c'est-à-dire un duc) de Venise (PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 459).
2. HAUT MOYEN ÂGE. Celui qui est à la tête d'une armée, d'une tribu; celui qui gouverne une circonscription administrative supérieure au comté. Les Thorings et les Baïwares, qui conservaient leur nationalité sous des ducs héréditaires (THIERRY, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 25) :
1. L'Aquitaine, toujours jalouse de son indépendance, même sous les plus puissants des Mérovingiens, s'alarme, tourne les yeux vers le grand chef militaire du Nord. On a besoin d'un sauveur et il n'y en a d'autre que le duc d'Austrasie [Charles Martel].
BAINVILLE, Histoire de France, t. 1, 1924, p. 31.
3. MOY. ÂGE et HIST. MOD. Celui qui a le gouvernement d'un territoire (duché) relevant en principe directement du roi ou de l'Empereur. Duc de Bourgogne, duc de Lorraine, duc d'Aquitaine. Parmi ces souverainetés locales qui avaient poussé partout, il en était de plus importantes que les autres. Ducs de France et de Bourgogne, comtes de Flandre et de Toulouse : ce sont les grands feudataires (BAINVILLE, Histoire de France, t. 1, 1924 p. 46) :
2. Nancy n'est pas une ville ancienne, mais son site ou ses abords immédiats sont de très anciens centres de groupement. Sa position justifie la pensée politique qu'eurent les ducs en y fixant leur capitale. Nul poste meilleur pour dominer la falaise, surveiller le Barrois, grouper les éléments territoriaux d'un duché qui se constitua et se maintint, de Bourmont à Longwy, ...
VIDAL DE LA BLACHE, Tabl. de la géogr. de la France, 1908, p. 209.
4. HIST. MOD. et CONTEMP.
a) Prince d'une maison souveraine portant le titre de duc. Il est vrai qu'une nouvelle révolution pouvait sortir de cet acte d'héroïsme désespéré : l'empire pour le duc de Reichstadt et la monarchie pour le duc de Bordeaux (SAND, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 114) :
3. L'insurrection parisienne, canalisée d'ailleurs par la bourgeoisie parlementaire, aboutit non à la République, mais à une nouvelle monarchie constitutionnelle plus libérale. Le monarque est le duc d'Orléans, cousin de Charles X, qui régnera sous le nom de Louis-Philippe.
VEDEL, Manuel élémentaire de dr. constit., 1949, p. 77.
b) Personne qui porte le titre de noblesse honorifique le plus élevé. M. de Caraman, qu'on avait fait duc, apparemment parce qu'il avait été valet de M. de Metternich (CHATEAUBR., Mém., t. 3, 1848, p. 619) :
4. On dit de notre maison : « Plus noble que le roi! » — Je suis vingt-deux fois comte. Mon grand-père avait trois cent mille livres de rente, était gouverneur de Saint-Domingue, général de brigade, et marquis de l'Isle-Adam, près Paris. — J'ai la grande croix de l'Ordre de Malte, et notre titre sous Louis XII, était grands barons de France, qui avaient le pas sur les ducs.
VILLIERS DE L'ISLE-ADAM, Correspondance, 1873, p. 179.
Duc à brevet.
Duc et pair. Celui qui, en vertu de son titre de duc, avait les privilèges de la pairie. Sa hautaine figure de duc et pair, [M. de Saint-Simon] (HUGO, Rhin, 1842, p. 16).
B.— Spéc. Voiture de luxe à quatre roues comportant deux places ainsi qu'un siège à l'avant pour deux domestiques et un autre identique à l'arrière. Il amena les quatre poneys attelés sur le duc (L. HALÉVY, L'Abbé Constantin, 1882, p. 115).
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc. ducaillon « petit duc » dér. péj. de duc (cf. STENDHAL, Lamiel, 1842, p. 122).
Prononc. et Orth. :[dyk]. Ds Ac. 1694-1932. D'apr. LAB. 1881, p. 72, on ne fait pas de liaison quand l's du plur. est précédé de c; ex. : ducs et marquis []. Étymol. et Hist..Cf. duc2. Bbg. CHAUTARD (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 354. — HERB. 1961, pp. 72-73.
II.
⇒DUC2, subst. masc.
ORNITH. Rapace nocturne de la famille des Strigidés, aux yeux gros, ronds, tournés vers l'avant et entourés de disques de petites plumes effilées qui se dressent en aigrettes de chaque côté de la tête (ce qui les distingue des chouettes), au plumage de tonalité brune et qui comporte trois espèces : le grand duc du genre bubo, le moyen duc ou hibou commun et le petit duc ou scops (cf. LAMARCK, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 338).
Prononc. et Orth. :[dyk]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 homme de haut rang qui porte ce titre de noblesse » (Roland, éd. J. Bédier, 170); 2. 1165 « oiseau de nuit » (CHR. DE TROYES, Philomena, 21 ds T.-L.); 3. 1877 « luxueuse voiture à cheval » (LITTRÉ Suppl.). Empr. au lat. class. dux, ducis « chef », d'où b. lat. « gouverneur d'une province de l'empire » puis chez les Mérovingiens « délégué du roi pour les affaires militaires et la justice sur une circonscription formée de plusieurs comtés » (667 ds NIERM.); v. aussi HOLLYMAN, pp. 109-114.
STAT. — Duc1 et 2. Fréq. abs. littér. :10 403. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 30 921, b) 14 448; XXe s. : a) 8 213, b) 5 173.
BBG. — ROHLFS (G.). Traditionalismus und Irrationalismus in der Etymologie. In :[Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, p. 209. — SAIN. Sources t. 2, 1970 [1925] p. 50.

1. duc [dyk] n. m.
ÉTYM. 1080; du lat. dux, ducis « chef », à l'accusatif. → ital. Duce.
———
I
1 Hist. Souverain d'un duché, circonscription supérieure à un comté, relevant généralement d'un roi ou d'un empereur. || Le duc et la duchesse de Bourgogne.
2 Mod. Celui qui porte le titre de noblesse le plus élevé après celui de prince (en France et dans quelques pays étrangers). || Le duc d'Albe, de Guise, d'Enghien, de Richelieu, de Saint-Simon, de La Rochefoucauld… || Un duc. || Duc et pair. aussi Archiduc, grand-duc.
0 Monsieur disait à la princesse de baiser les personnes qu'elle devait, c'est-à-dire princes et princesses du sang, ducs et duchesses.
Saint-Simon, Mémoires, 41, 234, in Littré.
———
II (1877). Anciennt. Luxueuse voiture à cheval, à quatre roues, deux places, un siège de cocher et un siège arrière pour un domestique.
DÉR. Ducal, duché, duchesse.
COMP. Archiduc, grand-duc.
HOM. 2. Duc.
————————
2. duc [dyk] n. m.
ÉTYM. 1165, Chrétien de Troyes; probablt à cause des aigrettes, comparées à une couronne ducale.
Zool. ou rare (sous la forme isolée). Oiseau nocturne (Strigidés ou Bubonidés) qui porte sur la tête deux aigrettes en forme d'oreilles de chat. || Grand duc. Bubo. || Moyen duc. Hibou. || Petit duc. Scops.
REM. Le syntagme grand duc constitue l'emploi le plus courant du mot.
tableau Noms d'oiseaux.
HOM. 1. Duc.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • duc — 1. (duk) s. m. 1°   Terme de féodalité. Souverain d un duché. Le duc de Normandie.    Duc et pair, duc qui, en vertu de son duché, était pair du royaume. 2°   Titre le plus élevé parmi la noblesse de France, après celui de prince. Il reçoit chez… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Duc — Du latin vulgaire *ducu, formé sur dux (= guide, chef). Titre de noblesse utilisé soit comme sobriquet, soit pour désigner celui qui exploitait des terres appartenant à un duc, soit encore pour nommer celui qui était ou avait été au service d un… …   Noms de famille

  • DUC (J.-L.) — DUC JOSEPH LOUIS (1802 1879) Prix de Rome en 1825 (projet d’un hôtel de ville pour Paris), Joseph Louis Duc séjourne à la villa Médicis en même temps que Félix Duban, Henri Labrouste et Léon Vaudoyer; les quatre amis relèvent les vestiges de… …   Encyclopédie Universelle

  • Duc — 〈[ dỵk] m.; od. s, s; frz. Bez. für〉 Herzog; →a. Duchesse (1) [<lat. dux, Gen. ducis „Führer“] * * * Duc [dyk ], der; [s], s [frz. duc = Herzog < lat. dux (Gen.: ducis), ↑ Dux]: 1. <o. Pl.> höchster Rang des Adels in Frankreich …   Universal-Lexikon

  • DUC — ist die Bezeichnung für ein Kutschenmodell, siehe Duc (Kutsche) die französische Bezeichnung eines Adligen, siehe deutschsprachige Entsprechung Herzog Ducati, ein italienischer Zweirad Fabrikant Die Abkürzung DUC steht für Dansk Undergrunds… …   Deutsch Wikipedia

  • Duc — ist die Bezeichnung für ein Kutschenmodell, siehe Duc (Kutsche) die französische Bezeichnung eines Adligen, siehe deutschsprachige Entsprechung Herzog Ducati, ein italienischer Zweirad Fabrikant Die Abkürzung DUC steht für Dansk Undergrunds… …   Deutsch Wikipedia

  • Đức Cơ — Duc Co ( vi. Đức Cơ) is a district ( huyện ) of Gia Lai Province in the Central Highlands region of Vietnam …   Wikipedia

  • Duc [1] — Duc (fr., spr. Dück), 1) so v.w. Herzog; 2) in Frankreich unter dem höheren Adel Rang zwischen Prince u. Comte, wurde Excellence titulirt …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Duc [2] — Duc, Art der Schlankaffen, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Duc [3] — Duc, Jean le D., so v.w. Ducq …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.